Éthique

Analogie entre la MAISON et l’HOMME…

L’habitat représente 30% du feng shui d’un lieu

L’HABITAT comme corps

La Maison, c’est le SOI. C’est le rapport à soi-même.

Elle est la manifestation ou la matérialisation de l’inconscient.

Tout, dans ce qu’elle émane, la décoration, le choix des couleurs, des matériaux…révèle notre essence, tel une cristallisation de notre inconscient. Les murs sont une projection de notre monde intérieur (passé, rêves, désirs, peurs…). Le Feng Shui propose une lecture de cet espace sacré.

Le choix des matériaux est primordial, car en analogie avec le corps, il correspond à la peau, c’est la raison pour laquelle, il nécessite un soin et une attention toute particulière car la qualité vibratoire (la respiration de cette peau) en dépend grandement. Conseil : Favoriser des produits les plus naturels possible (terre, bois, chaux, chanvre, liège, laine…).

La maison présente deux principaux types d’espaces :

YANG : les pièces à vivre, salon, cuisine…

YIN : Les pièces intimes, chambre à coucher…

Chaque pièce, toujours en analogie avec le corps humain, doit remplir sa fonction propre (la chambre doit apporter le calme et la paix au repos, le bureau doit apporter une qualité de Qi ou d’énergie favorisant la pertinence intellectuelle, la concentration, les idées ; la salle d’eau doit générer détente et vitalité et la cuisine ou la salle à manger doivent permettre la bonne santé, les partages et l’équilibre familial).

Tel à un acupuncteur, le praticien en Feng shui doit rééquilibrer et ré-harmoniser le bon fonctionnement de ces lieux et la libre circulation du Qi partout dans ces espaces.

5L’Habitat comme LIEU D’ETRE
physique, émotionnel et spirituel

Il doit aussi émouvoir les sens, car il n’est pas une simple « machine à habiter », mais un lieu où tout doit vivre en harmonie, toujours par analogie : dedans/dehors, architecture/nature, homme/environnement; de par sa conception ou son émanation vibratoire, Il doit permettre à l’homme d’être « QUI IL EST », de vivre, de profiter de moments précieux (familiaux ou solitaires) il doit l’inspirer en terme de créativité (art, jardinage, cuisine…), il doit enfin lui permettre de vibrer et de se révéler pleinement…C’est tout cela à la fois un habitat! Un véritable cristal, à la fois protecteur et catalyseur de nos capacités…

 

 

Car, au final… « Ce ne sont pas les lieux, c’est notre coeur que l’on habite »… John Milton